C'est libre que je suis meilleur

Nayira: L’affaire des couveuses irakiennes

Les mensonges de l'Histoire (Youtube vidéos)

Les mensonges de l'Histoire

Nayira

Qui elle est ? On ne connait que son prénom prétextant préserver la sécurité de sa famille. Cette jeune fille témoigne devant une commission sénatoriale américaine, après l’invasion du Koweït par l’armée irakienne. « J’ai vu des soldats irakiens entrer à l’hôpital, sortie des bébés des couveuses et les laisser mourir sur le sol, pour emporter les couveuses ».
A cette période, Saddam Hussein a une dette de 80 milliards de $. Somme qu’il doit aux pays du golf pour sa guerre contre l’Iran. Il refuse de payer et envahit le Koweït. Les réserves d’or de ce pays sont emportés à Bagdad. Georges Bush rencontre Margareth Thatcher qui l’incite à réagir. Les turcs, contactés, décrivent Saddam Hussein comme un nouvel Hitler. Bush a besoin du soutien des médias et de l’opinion. La machine de la propagande américaine entre en jeu. L’émir du Koweït est invité. Le Koweït devient un petit pays agressé tout en passant sous silence la situation désastreuse des droits de l’homme dans cet émirat. Saddam est comparé à un Hitler qui après la Pologne a envahit l’Europe. Saddam menacerait l’Arabie Saoudite. Le roi saoudien est manipulé pour qu’il accepte des armées sur le sol saoudien, terre du prophète. « Hill an knowlton » (1) est recrutée pour mener la campagne « free Koweit ». C’est ainsi que l’histoire des bébés et des couveuses est née. 12 millions de $ pour mener à bien ce mensonge de l’histoire.
L’agence de communication « Hill and Knowlton » et G. Bush sont à l’origine de l’histoire des bébés tués. Un mois avant la déclaration de Nayira. A côté de Nayira, il y avait l’ancien ministre de l’éducation koweitien et l’ambassadeur du Koweit aux USA, ceux là même qui ont signé le contrat avec « Hill and Knowlton ».
Le mensonge est installé, la rumeur fait le reste.
« No blood for oil » crie l’opinion publique américaine. L’agence reprend le flambeau et prépare l’exposé devant l’ONU. « 120 nouveaux nés ont été tués » dit un médecin koweïtien. La mise en scène montée par « Hill and knowlton » finit par convaincre le Conseil de sécurité. Amnesty intervient pousse le clou plus loin et confirme sans chercher à vérifier. Utilisée ou complice, son image en prend un coup. Cinq mois de propagande finissent par engager les USA, traumatisé par le Vietnam: 52 oui contre 47 voix contre au congrès. Les médias occidentaux jouent le jeu.
L’opération « tempête du désert » est lancée. Une coalition internationale manipulée par un mensonge.
Un journaliste américain enquête, après la guerre, a démontré que les couveuses avec les bébés ont simplement été mis en sécurité ! Le médecin devant l’ONU était un dentiste avec un faux nom.
Nayira, finalement, était la fille de l’ambassadeur du Koweït à Washington et membre de la famille royale.
Treize années plus tard le fils Bush mentira, lui aussi, en justifiant la guerre contre l’Irak par les armes de destruction massive. Un autre mensonge pour une autre guerre !


Une remarque à communiquer

Merci pour votre visite !

Tempête du désert

Mensonge de l'histoire

La cible

Un pays ravagé

(1): Hill + Knowlton Strategies est une société mondiale de conseil en relations publiques, dont le siège est à New York, aux États-Unis, avec plus de 80 bureaux dans plus de 40 pays. La société a été fondée à Cleveland, Ohio , en 1927 par John W. Hill et est dirigée depuis 2019 par le président-directeur général Anna Maria DeSalva. elle appartient au groupe WPP (Wire and Plastic Products plc: une société multinationale de communication , de publicité , de relations publiques , de technologie et de commerce basée à Londres , en Angleterre . Elle est considérée comme la plus grande société de publicité au monde depuis 2019)

Irak: ``Tempête du désert`` Philippe Buffon

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More