C'est libre que je suis meilleur

Qu’est-ce qui arrive au pays ? / Perfide ignorance / Sois un loup /

Un médecin qui délire, une foule hystérique... La citoyenneté malmenée

Les almohades

Qu’est-ce qui arrive au pays ?

Le sujet m’importe peu quand il relève des choix des individus. Chacun est libre de se concevoir la vie comme il l’entend dès lors qu’il ne porte pas atteinte aux autres. De la rupture du jeun en public, aux relations sexuelles entre adultes consentants, en passant par l’orientation sexuelle, la citoyenneté est dans le respect de tous, par tous. C’est le sens à donner à la modernité et à la démocratie. Quand un groupe, quelque soit le nombre de ses éléments, manifestent, on dresse l’oreille et on se demande pourquoi manifestent-ils ? Quand vous écoutez celui qui semble mener la manifestation, c’est « UN » individu qui, en utilisant « NOUS », parle de défendre Notre « Hawia » (identité) et Notre « religion » ! Quelque soit la cause qu’il défend, il la défend mal en s’autoproclamant le représentant de tous les marocains et, quand il pousse le culot jusqu’à s’approprier la religion, nous sommes devant les prémisses de la dictature religieuse, celle de DAECH, celle de ceux qui égorgent tous ceux qui ne chantent pas comme eux, celle qui vise à installer la peur au lieu du respect et du dialogue. Hier le médecin-hypocrite incombe les raisons du viol aux victimes, avec cette foule de brebis, nous sommes, à des siècles en arrière, quand le droit était celui des plus nombreux.
Entre le médecin-hypocrite sur « TéléMaroc » et la foule de moutons à l’université d’El Jadida, le facteur commun est le niveau d’instruction ! Ce ne sont pas des ignares, manipulés par des esprits malades mais bien des universitaires, à ce stade où le cerveau a appris à réfléchir, à analyser et, normalement devait être au fait de ce qui se passe dans le monde moderne. Deux événements, l’un sous entend que nos femmes préfèrent se prostituer (selon lui) que de se marier, les autres vocifèrent à qui veut les entendre, qu’ils craignent pour leur enfants ! La réalité est autre: ces essoufflés de la morale hypocrite ont peur. Avec le premier, il a peur des femmes, les seconds, ils ont peur des homosexuels !
Mais alors, à quoi sert d’investir dans des universités si nous devons continuer à réfléchir comme à la préhistoire ?
Une première explication me fait peur, celle de nous voir dans le besoin d’avoir un leader qui pense pour nous. C’est grave et dangereux car cela suppose que les hurluberlus, barbus, avec la bave aux commissures des lèvres; ont triomphé de nous, de notre passé, de nos grands hommes et de notre existence en tant qu’état, en tant que nation, la plus vieille du monde ! La fange des médiocrités nous a tiré vers le bas et nous enfonce, chaque jour, vers des siècles obscures. Normal me dira-t-on, le raffinement n’est pas à la portée de tout le monde et pour l’atteindre, il faut avoir étudié, voyagé, observé et accumulé tant et tant de savoir pour, simplement, devenir un citoyen du monde. Ni meilleur, ni inférieur aux autres.
Faudra-t-il crier pour rappeler aux sauvages et aux hypocrites que les nations les plus développées sont celles où les femmes sont respectées et libres ? Faut-il rappeler aux hypocrites que l’homosexualité existe chez nous depuis toujours et s’ils se rappellent les danseuses-hommes dans nos fêtes foraines, ils reconnaîtront que s’ils ont peur pour l’éducation de leurs enfants, c’est qu’il manque, à leur éducation, beaucoup pour craindre une quelconque influence. S’ils s’inquiètent pour leur foi, c’est qu’elle n’est ni sincère, ni profonde !

Le renouveau en reculant !

Sois un loup !

Que seraient-il sans nous ? C’est la question que nous devons nous poser, à chaque fois, que nous décidons de donner notre voix. Que seraient-il si nous leur refusons notre confiance ? Ils sont plusieurs centaines à vivre comme des princes grâce à nous et s’ils font semblant d’oublier, il faudra le leur rappeler.
Quand votre élu passe sans vous regarder, est-ce sa faute s’il ne craint pas votre colère ? Quand il sort son smartphone et passe des heures à parler, à roucouler avec sa campagne, sait-il que c’est avec vos impôts qu’on lui offre un iphone, abonnement illimité ? Faudra-t-il lui rappeler que c’est avec notre argent qu’il fait le plein ou réserve une chambre 4 étoiles.
Crétin ou idiot, c’est un peu l’idée qu’il se fait de celui qui vote pour lui et, mieux encore quand il vérifie, éberlué, son compte en banque qui grimpe, enfle dix fois plus vite, chaque mois. Tu lui offres, sans le savoir, tout ce qu’il faut pour qu’il se croit une perle rare. Tu lui donnes tout sans pouvoir exiger de lui qu’il te rende compte de ce qu’il a fait pour et de ce qu’il aurait du faire ! Pendant cinq ans, entre deux campagnes, il oubliera jusqu’à ton existence. Mieux encore quand tu lui offres le droit de n’être jamais inquiété par la police, il est aux anges et s’il passe, l’air emprunté, dans sa belle voiture, il oublie que c’est toi qui lui paie les traites… Il ne te regarde même pas !
Grâce à leur inconscience, nous avons, maintenant, une idée de ce qu’ils pensent du parlement, de la démocratie et des élections. Nous savons, sans nous tromper, que dans cette farandole de la démocratie, le dindon de la farce, c’est toi, pauvre citoyen, naïf et crédule. En quelques semaines, et avec quelques tours de passe passe, il réussit à t’embobiner et c’est dans ce seul domaine qu’ils sont les plus fort. Dans leur formation accélérée du parfait député, ils n’ont appris que trois choses: mentir, mentir et mentir. Les plus forts sont ceux qui le font, la main sur le Coran. Leur truc est infaillible car, tu le sais, toi, que devant Dieu, il est interdit de mentir. Maintenant, tu le sais, le Dieu, au nom duquel ils parlent n’est pas celui auquel tu crois. Leur Dieu, à eux, c’est le diable habillé en blanc. En son nom, ils trafiquent les budgets, détournent les bouchées destinés aux orphelins et se paient des orgies jusque sur les plages d’Al Mansoria !
Bientôt, la fête reprendra et tu les verras défiler devant toi pour quémander ta confiance. Ils joueront les révolutionnaires endurcis et te chanteront la Aïta haouzia pour t’endormir. Leurs disciples feront la danse du ventre de porte en porte pour te faire croire que demain, chez toi, sera en couleurs.
Dis-toi bien qu’il y a une grande différence entre être malin et être intelligent. Ils t’ont trompé en jouant au malin, à eux de te prouver, maintenant qu’ils sont intelligents. Ma grand mère disait « On ne peut avoir le loup, qu’une fois ! » (اليب كدوز عليه مرة واحدة)

Le médecin malgré lui

Perfide ignorance

Le violeur, un quadragénaire voisin de la famille d’Ikram et lui-même père de quatre enfants, avait été relâché douze heures après son arrestation. Le juge d’instruction lui avait accordé la liberté provisoire, suite à un retrait de plainte de la part du père de la victime.
Le viol, d’abord, quand le Dr Khalid Fathi, prétend comprendre les raisons des violeurs, est une abomination. En voulant jouer au prédicateur, venu du fin fond de l’Arabie, le gynécologue s’est lancé dans une explication qui ne repose que sur une myopie qui semble l’atteindre pour, simplement, faire bonne figure. « L’instinct, dira-t-il, est une énergie matérielle que l’homme doit libérer ». Pour un médecin qui a fait de longues années d’étude, cela ressemble à un cursus destiné, uniquement, à l’obtention du diplôme. Dans le jargon des psychologues, c’est le cas d’individus qualifiés de parvenus ou arrivistes. La formation se limitant à la maîtrise de l’outil de la fonction sans cette ouverture d’esprit que permet l’instruction et donnant cette catégorie d’ignorants beaucoup plus dangereux que les pauvres bougres qui n’ont jamais connu l’école..
« Le nombre de viols augmente parce que les femmes marocaines , au lieu d’aspirer au mariage, veulent être libres ». L’universitaire, du haut de son long cursus ignore-t-il que la cause véritable n’est pas du côté des victimes mais de celui du mâle, névrosé et pervers ? A-t-il déjà lu quelque part que l’instinct sexuel doit s’exprimer, à n’importe quel prix et n’importe comment ? En pensant de cette manière, il s’avère que notre toubib souffre d’une indigence intellectuelle inquiétante. D’une part, c’est une vraie fausse vérité. Démontrer une théorie avec seulement des appréciations personnelles peut être trompeur. Souvent la théorie préexiste et les chiffres sont ensuite utilisés pour la conforter « scientifiquement ». D’autre part et c’est là, le plus perfide des comportements surtout quand cela vient d’un « scientifique ». il réduit le statut de la femme à une usine de jouissance et d’enfants ! En pensant de cette manière, non seulement, il offense les femmes mais également les hommes qui, au contraire des animaux, doivent contrôler leurs pulsions !
Le viol est un crime qui s’il démontre que l’homme est malade car incapable de vivre en communauté, ne peut être expliqué que par une atteinte à la dignité d’une citoyenne.
Quand la fillette, Ikram, âgée de 6 ans, s’est fait violer par un homme, âgé d’une trentaine d’années à Foum Lahcen dans la province de Tata. Le viol a causé une « grave hémorragie » pour la fillette « l’appareil reproductif ayant été touché », c’est la faute à qui ?.
Un rapport de décembre 2019 du Haut-commissariat du Maroc au Plan (HCP) a partagé des statistiques alarmantes issues d’une enquête semestrielle: Sur 13,4 millions de femmes âgées de 15 à 74 ans, l’enquête a révélé que plus de 7,6 millions ont subi au moins un acte de violence au cours de l’année écoulée.
De tels propos tenus par de tels individus enfoncent le pays dans une préhistoire vécue avec, seulement, le cerveau primitif et reptilien !

"J'aime les bouches sans venin,
les cœurs sans stratagèmes."
Victor Hugo

Nadia Dkhissy Ce soi disant médecin est dangereux pervers. A ses dires on peut le soupçonner d’être un prédateur sexuel doublé d’un pédophile. Une horreur

Kamar Bouayed Alaoui Cette tête à gifles qui lui a donné le droit de parler au nom de toutes les femmes. Cet esprit crasseux, sa place est en prison pour avoir proféré des injustices en encourageant des hommes vicieux, misogynes sans aucune éducation, malsain dans leur cerveau malade plutôt pourri à commettre des viols, dénigrer la femme, rabaisser la femme et l’obliger à lui satisfaire son côté bestial. C’est SCANDALEUX. Comment que ça se fait qu’une chaine de télévision ou un site se sont permis de lui donner la parole.

Fatima Zahra Amrani C est ignobles et écœurant d d’entendre des propos d’un individu sensé être du côté de la victime une petite fille innocente…je le range dans la même catégorie que le violeur, il fait de l incitation à l agression de fillettes, il ne devrait plus pratiquer la médecine !! Depuis cette sordide affaire ma question est : Pourquoi le père a retirer sa plainte ? Car normalement il devrait avoir envie de le tuer plutôt ?

Mustapha Halim Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est le fait que le père retire sa plainte d’un côté et de l’autre la mise en liberté de l’auteur alors que l’action civile ne justifie aucunement la mise en liberté accordée par le parquet et le bouquet c’est le rapport de ce pseudo gynécologue qui donne l’impression d’envier le coupable.

Houria Elkholti C’est vraiment triste que le Maroc compte parmi les pays dont la société est schizophrène . Modernité et traditions,démocratie et charla et dans l’espace publique on prétend conjuguer les deux idéologies

Merci pour votre visite !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More